Etablissement-gauville.fr » Astuces Administratives » Astuce fiscalité comment réduire ses impôts : vous avez besoin de conseils ?

Astuce fiscalité comment réduire ses impôts : vous avez besoin de conseils ?

L’une des dépenses annuelles les plus pesantes pour les français sont, sans l’ombre d’un doute, les impôts. Certes, elles aident à contribuer
au bien commun, mais pour certains, il s’agit de sommes considérables d’argent soustraites de leur revenu.

Vous comprendrez donc pourquoi les contribuables ne cessent de chercher des méthodes pour baisser le montant de leurs impôts. Loin des pratiques illégales, vous pouvez trouver des méthodes intéressantes et réglementaires de défiscalisation. Parfois, on a la possibilité de réduire de manière considérable nos impôts sans même qu’on ne s’en rende compte.

Les meilleures approches de défiscalisation

Il existe différents moyens de payer moins d’impôts. L’idéal c’est d’avoir recours à plusieurs méthodes pour avoir une réduction encore plus importante.

Si vous cherchez des méthodes de défiscalisation, vous pouvez essayer :

  • D’investir dans l’immobilier : investir dans un logement dit défiscalisant peut être un bon point de départ. La plus connue reste la loi Pinel, qui vous permet d’avoir des réductions considérables si vous investissez dans un logement neuf dans les zones Pinel. Mieux encore, s’il s’agit d’un logement meublé, la loi Bouvard vous permet également de récupérer la TVA.
  • De bénéficier de crédit d’impôt pour la transition énergétique : en sollicitant une entreprise certifiée pour effectuer des travaux d’économie d’énergie, vous pouvez compter presque 15% de réduction.
  • D’embaucher un employé à domicile : si vous avez recours à une femme de ménage, un baby-sitter ou un enseignant de soutien scolaire, vous pouvez aussi bénéficier de réduction fiscale.
  • De songer à un plan d’épargne : en mettant une somme d’argent de côté dans un compte d’épargne, elle est déductible des impôts sur le revenu. Attention ce n’est le cas que si vous souscrivez au PERP ou au contrat madelin. Vous n’en avez pas le droit avec le PERCO.
  • De faire des dons à des organismes d’intérêt général ou d’utilité publique : ici, la réduction atteint 66% de la somme remise, mais ne peut dépasser 20% du revenu imposable.
  • D’investir dans un fond d’investissement de proximité (FIP) : de la sorte, vous pourrez réduire vos impôts de 18% de la somme versée à ces fonds.

Les limites de la défiscalisation

Bien entendu, quelques soient les méthodes que vous utilisez, vous ne pourrez jamais atteindre une soustraction intégrale de vos impôts. Généralement, les lois sont plafonnées. C’est d’ailleurs pour cela qu’il faudrait estimer le montant déductible avant de vous aventurer à investir votre argent à droite et à gauche.

Par contre, ce qui est bon à savoir, c’est que les investissements de défiscalisation réalisés avant le 31 décembre 2008 sont exclus de tout plafonnement. Cette information que peu de gens connaissent, pourrait vous aider à payer moins d’impôts.